Profil de consommation électrique du réfrigérateur

Étiquette-énergie 1Le réfrigérateur que nous allons mesurer est un modèle de classe énergétique A++ acheté en 2010 et qui dispose d’un volume de 160 litres en réfrigération et de 20 litres en congélation. L’étiquette-énergie européenne indique 201 kWh par année, ce qui représente 550 Wh par jour.

Nous avons mesuré la puissance absorbée par le réfrigérateur dans la nuit du 19 au 20 juillet 2015, soit en pleine canicule. Il faisait plus de 25°C la journée ; nous ne serons donc pas étonnés si l’appareil consomme plus que ce qui est prévu lors des tests effectués par les fabricants dans des conditions standards.

Nous allons nous intéresser à deux notions : la puissance absorbée à chaque instant et l’énergie consommée par l’appareil. Ceci nous permettra de définir le profil de consommation du réfrigérateur et de déterminer notamment si la puissance qu’il requière à chaque instant peut être couverte par la production d’énergie d’une installation solaire photovoltaïque.

Profil de consommation

Dans le graphique ci-dessous, l’axe horizontal indique le temps qui s’écoule et l’axe vertical indique la puissance électrique absorbée par le réfrigérateur :

Profil réfrigérateur

Nous constatons la répétition d’une séquence d’environ 52 minutes, représentées par les lettres A, B et C :

A. Le réfrigérateur est au repos : la température interne est inférieure à la consigne et un refroidissement du contenu n’est pas nécessaire.

B. La température à l’intérieur du réfrigérateur a dépassé la consigne ; il faut refroidir. La mise en marche du compresseur demande une grande puissance pendant un temps très court.

C. Le compresseur est allumé et permet de refroidir le contenu du réfrigérateur. Il continuera jusqu’à ce que la température intérieure soit inférieure à la consigne.

A. Le réfrigérateur est à nouveau au repos.

Puissance requise et énergie consommée

Maintenant que nous avons bien compris la séquence, nous allons étudier le détail des puissances requises et de l’énergie consommée par chaque cycle. On s’attend évidemment à ce que le gros de l’énergie soit consommée lorsque le compresseur est allumé, et donc que le réfrigérateur refroidit son contenu.

Voici le détail des consommations :

A. Lorsque le réfrigérateur est au repos, il nécessite quelques watts pendant environ 33 minutes pour faire fonctionner la sonde de température et permettre d’allumer la lumière lorsque la porte sera ouverte. On notera que les réfrigérateurs de l’ancienne génération utilisaient des procédés mécaniques pour allumer le compresseur ou la lumière et ne nécessitaient de ce fait aucune énergie pendant cette phase alors qu’un appareil électronique consomme de l’énergie au repos (1.1 Wh par cycle).

B. Lorsque le compresseur s’allume, il requière une puissance de 1200 watts pendants environ deux secondes. Cela parait beaucoup, mais l’énergie ainsi consommée reste relativement faible (0.5 Wh par cycle).

C. Lorsque le compresseur est allumé dans son régime de croisière, il demande 70 watts pendant 19 minutes. C’est le gros de la consommation du réfrigérateur (22.2 Wh par cycle).

Étant donné que les cycles durent 52 minutes, on peut en déduire que le compresseur du réfrigérateur est allumé 37% du temps et qu’il y aura environ 28 cycles par jour ; peut-être plus si la porte du réfrigérateur est souvent ouverte ou si des aliments trop chauds y sont placés.

La consommation d’énergie de l’appareil est de 660 Wh par jour, ou 241 kWh par année.

C’est 20% de plus que les données indiquées par l’étiquette-énergie, ce qui n’est guère surprenant en période de canicule.

À titre de comparaison, voir aussi l’article relatif au congélateur.

Conclusion

Après cinq ans, on peut donc constater que le réfrigérateur fonctionne toujours bien et que sa consommation d’énergie reste acceptable. Nous pouvons retenir que le réfrigérateur requière 70 watts pendant la phase durant laquelle il refroidit son contenu (avec un rapport cyclique de 37% pour des cycles de 52 minutes).

Quelques conseils pour bien utiliser son réfrigérateur

Pour diminuer la consommation d’énergie, le bruit ainsi que les risques bactériologiques, il convient de respecter quelques règles :

  • Régler la température à 5°C. Une température plus froide n’apporte pas d’avantage mais provoque une consommation accrue d’énergie.
  • Bien disposer les aliments dans le réfrigérateur : la viande et le lait en bas au plus froid, le fromage et le beurre plus haut pour éviter qu’ils ne deviennent trop durs.
  • Il vaut mieux laisser refroidir les aliments encore chaud et enlever l’éventuelle eau de condensation avant de les placer dans le réfrigérateur.
  • Ne pas ouvrir la porte trop souvent. Ranger ses courses rapidement, en une seule fois. Débarrasser les aliments de leur suremballage.
  • S’assurer que la ventilation derrière l’appareil est suffisante. Il y a souvent des grilles d’aération sous et sur le réfrigérateur, qui doivent être entretenues. Vérifier les joints et les nettoyer si nécessaire.
  • Dégivrer l’appareil si une couche de glace apparaît.
  • Vérifier si l’appareil s’allume trop fréquemment, reste allumé en permanence ou ne fonctionne plus bien. S’il doit être changé, préférer un modèle récent à très basse consommation.
Mentions légales

Malgré la grande attention portée à la justesse des informations diffusées sur ce site internet, Ecorise ne peut endosser aucune responsabilité quant à la fidélité, à l’exactitude, à l’actualité, à la fiabilité et à l’intégralité de ces informations.

Ecorise se réserve expressément le droit de modifier ou supprimer tout ou partie du contenu de ce site ou d’en suspendre temporairement la diffusion, et ce à tout moment et sans préavis.

Ecorise ne saurait être tenu pour responsable des dommages matériels ou immatériels qui pourraient être causés par l’accès aux informations diffusées ou par leur utilisation ou non-utilisation, ou par des problèmes techniques.

Contactez-nous

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Not readable? Change text. captcha txt